À la découverte du métier de nez, parfumeur

Découvrez le metier de nez parfumeur
On l’appelle parfumeur, nez, parfumeur-créateur, ou encore compositeur-parfumeur. Peu importe. Car derrière ces termes se cache un artiste, un travailleur de l’ombre aux facettes multiples qui ne se repose pas seulement sur son incroyable don. Découvrez aujourd’hui qui est à l’origine de vos parfums préférés…

Pour réussir dans ce métier, il faut bien plus qu’un bon « nez » et un relatif intérêt envers l’univers du parfum. Car pour créer un parfum, un « nez » fait avant tout appel à son imaginaire et à sa sensibilité artistique. Mais s’il fut un temps où l’on était parfumeur de père en fils, et qu’être originaire de Grasse aidait grandement à réussir, ce métier s’est progressivement ouvert au monde. Désormais, des écoles forment quelques rares élèves à mémoriser et maîtriser l’utilisation des matières naturelles et de synthèse, et leur apprennent le savoir-faire des chimistes avant de les envoyer parfaire leur éducation auprès de parfumeurs chevronnés.

Une fois devenus parfumeurs, on pourrait penser que le « nez » peut enfin laisser libre cours à son imagination et à toute sa créativité. Oui, mais non. Aujourd’hui, seules quelques grandes maisons ont intégré un parfumeur à leur structure : on pense notamment à Olivier Polge qui a succédé à son père Jacques chez Chanel, à Thierry Wasser qui a pris la relève des parfumeurs issus de la famille Guerlain, ou encore à Mathilde Laurent chez Cartier. Malgré leur talent, ces parfumeurs travaillent en collaboration étroite avec les équipes marketing et doivent se plier à la loi des tests consommateurs. Les autres travaillent pour des sociétés de matières aromatiques et de compositions, créant des parfums à la demande d’un client.

Cependant, tous les parfumeurs ont aujourd’hui en commun l’interactivité et le partage dans leur métier : créer un parfum est avant tout un travail d’équipe ! Par exemple, quand nous décidons de créer un nouveau parfum chez Carrement Belle, nous avons une idée bien précise du résultat olfactif souhaité et des ingrédients principaux de la future fragrance. Nous échangeons alors avec notre « nez », en lui indiquant les notes et accords souhaités, les souvenirs et inspirations qui ont déclenché l’envie de créer ce nouveau parfum, et dressons un portrait de la personne destinée à porter cette création… Pendant plusieurs mois, voire plusieurs années, nous allons échanger avec notre parfumeur qui va créer la base du parfum, le perfectionner en lui apportant sa touche personnelle, sa signature qui nous est si chère.

L’expertise du « nez » est donc essentielle puisqu’il maîtrise les dosages et la subtilité des associations de matières premières, qui permettront de créer un parfum unique, magique et inoubliable…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *