Quel parfum selon la saison ?

Faut-il changer de parfum selon la saison ?

Qu’il vente, qu’il neige, ou que les rayons du soleil vous réchauffent la peau, une chose est sûre : vous ne sortez jamais sans vous parfumer. Ce rituel quotidien perdure au fil des saisons et des années. Cependant le jus de votre fragrance varie en fonction de vos envies, de vos humeurs et peut-être même de la météo. Mais faut-il vraiment adapter son parfum à la saison ? Êtes-vous du genre à changer de fragrance comme de chemise ? En ce début d’automne, nous vous donnons notre avis sur la saisonnalité des parfums…

À chaque saison son parfum

Selon les saisons, notre garde-robe évolue pour s’adapter aux températures. Mais nos humeurs et nos envies changent aussi. Nous passons de longues soirées d’été sur des pelouses à l’odeur verte et herbacée, pour ensuite nous réjouir d’un moment réconfortant sous une couverture moelleuse et l’effluve gourmande d’un chocolat chaud. Chaque saison possède ainsi une palette de notes et d’odeurs différentes. Le parfum suivrait donc les mêmes codes que notre garde-robe pour s’habiller de nuances plus adaptées à chaque saison.

Hiver ❄️

Lorsque les températures chutent, les envies parfumées deviennent plus chaudes et intenses. La gourmandise apportée par des notes de vanille, de cannelle ou de fêve tonka réchauffent ainsi nos cous et nos poignets (en plus d’un bon pull-over) ! Les senteurs épicées et boisées rappellent à nos sens les odeurs festives de la fin d’année. Vin chaud, pain d’épices, sapin… sont autant de senteurs que vous pouvez retrouver dans des compositions parfumées. Les fragrances orientales, grâce à l’ambre et au patchouli notamment, vous font voyager. En quelques gouttes seulement, laissez-vous transporter vers des paysages plus ensoleillés.

Printemps 🌼

L’hiver se termine et laisse place à la douceur des journées qui rallongent enfin. Les bourgeons pointent le bout de leur nez et font frétiller le vôtre de leur parfum vert et frais. Les bouquets de fleurs blanches, de muguet ou de jasmin prennent de l’ampleur dans des parfums pétillants et vivifiants.

Été ⛱️

L’été, on rêve de destinations exotiques aux parfums fruités. Les agrumes ont la part belle et apportent quelques zestes d’amour à la composition de votre parfum. Même la façon de se parfumer évolue : on préfère des fragrances plus fraîches à vaporiser dans les cheveux ou sur ses vêtements lorsque la chaleur se fait écrasante. Les parfums marins vous emmènent au grand large et vous font longer les côtes, avec leurs notes qui rappellent les embruns de bord de mer.

Automne 🍂

Quand l’automne arrive, les envies changent encore une fois. Le parfum se fait plus boisé et épicé, avec des notes tièdes et apaisantes. Les fragrances musquées s’associent à des nuances plus vertes. Elles s’apprécient aussi dans leurs plus simples appareils pour des parfums intimes et sensuels comme notre musc originel et son sillage sauvage et enveloppant.

Parfum et saison : un argument marketing ?

À la différence de la gastronomie, l’art olfactif n’est pas soumis à une saisonnalité. En effet, comme nous vous l’avons déjà dit ici, une fragrance se conserve très bien dans le temps (grâce à quelques conseils simples à appliquer) et peut se porter à l’envie, peu importe la température extérieure.

Dans leur nom ou leur communication, certains parfums se revendiquent pourtant saisonniers. Les publicitaires vantent les mérites de parfums toujours plus nombreux sous nos nez parfois un peu perdus ! Cette multiplication des fragrances trouve une explication dans les années 90 où diverses marques de prêt-à-porter notamment ont créé leurs propres signatures olfactives. Le parfum s’est ainsi démocratisé et les parfumeurs historiques ont dû suivre le rythme pour garder leur place. Une nouveauté tous les cinq ou six ans ne suffit alors plus : il en faut au moins une tous les 5 ou 6 mois pour rester dans la course. Dans les rayons, les fragrances pullulent et se déclinent sous diverses versions. Plus intense, plus fleuri, plus frais ou boisé : votre parfum s’adapte à chaque saison pour vous suivre toute l’année…

Mais ce phénomène revêt également de nombreux points positifs puisqu’il a permis à un plus grand nombre d’avoir accès au parfum et aux parfumeurs de mettre en œuvre toute leur créativité pour imaginer de nouvelles fragrances qui nous permettent aujourd’hui de varier les plaisirs !

De nouvelles aventures olfactives

Grâce à toutes ces créations et ces déclinaisons, il est tentant d’être infidèle à votre parfum bien-aimé. Votre infidélité est d’ailleurs décomplexée quand vous nous dites porter ippi patchouli clair en été et la version originale d’ippi patchouli le reste de l’année (voire son intense pur parfum en hiver)… Et vous auriez tort de vous en priver ! Car changer de parfum de temps en temps est la meilleure façon de redécouvrir votre favori quand vous le ressortirez.

Un changement de saison, c’est donc l’occasion de modifier ou de renouer avec certaines habitudes. Vous n’avez pas besoin d’une bonne raison pour essayer de nouvelles fragrances : la quête du parfum idéal n’attend pas !

Portez ce que vous aimez !

Comme nous vous le répétons souvent, quand on parle de parfum, il n’y a pas de code ni de règle à suivre. Cela concerne aussi bien le supposé genre d’un parfum que la saison durant laquelle on le porte ! Alors n’hésitez plus à porter un parfum à la fleur de tiaré en plein hiver ou un ambré puissant et enivrant sous un soleil de plomb. La seule chose qui compte, c’est que votre nez prenne son pied !

Nous sommes curieux : changez-vous de parfum selon la saison ? Ou préférez-vous que votre parfum vous accompagne tout au long de l’année ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *