Le pouvoir du parfum : influence-t-il notre humeur ?

Découvrez le pouvoir du parfum sur notre cerveau et comment les odeurs peuvent influencer nos humeurs...

Vous comptez les jours jusqu’au printemps depuis le mois d’octobre ? Vous ne pensez déjà qu’à vos prochaines vacances dans des paysages inconnus ? Alors vous succombez peut-être au blues hivernal, qui affecte même les plus courageux d’entre nous. Si vous avez le moral dans les chaussettes (et les chaussettes loin du nez), nous avons une bonne nouvelle pour vous : les odeurs agissent sur notre cerveau pour nous procurer des sensations et des émotions positives ! Mais comment les senteurs influencent-elles notre humeur ? Quelques gouttes parfumées suffisent-elles pour dire adieu au spleen ? Découvrez le pouvoir du parfum et la science des odeurs face aux comportements.

L’odorat ou la puissance de l’inconscient

Le parfum est un remède pour soigner la mauvaise humeur.

Ce n’est pas nous qui le disons, mais Hipocrate lui-même qui avait déjà compris le pouvoir des odeurs sur notre bien-être. Et ce n’est pas une nouveauté puisque dès l’Antiquité, les plantes aromatiques étaient utilisées pour leurs effets curatifs et leurs bienfaits sur l’esprit. La myrrhe permettait de lutter contre l’anxiété chez les égyptiens tandis que le safran apaisait les tensions et favorisait le sommeil pour les grecques.

Mais comment le sens de l’odorat, plus qu’un autre, peut se faufiler dans notre cerveau pour jouer avec nos émotions ? L’explication est tout simplement physiologique. Les odeurs et les parfums influencent directement notre équilibre psycho-émotionnel. Contrairement aux autres sens comme la vue ou le toucher, l’information olfactive prend place dans notre inconscient. Ce message pénètre notre système limbique, autrement appelé le cerveau émotionnel, qui est la partie influençant le plus notre psychisme et jouant un rôle primordial sur notre comportement.

L’odorat est la seule perception sensorielle qui n’est pas filtrée par notre conscience. Notre cerveau analyse donc ces informations sans même s’en rendre compte. L’odeur provoque ainsi des réactions physiologiques qui déclenchent une réponse comportementale et une action appropriée sur notre organisme : relaxante, stimulante, apaisante…

L’aromachologie : l’influence du parfum sur notre moral

Une science qui a du nez

À ne pas confondre avec l’aromathérapie (art de soigner par les huiles essentielles), l’aromachologie s’intéresse aux liens entre odeur et comportement. C’est Anette Green, présidente de la Fragrance Fondation, qui utilise ce terme pour la première fois en 1982. Cette discipline qui vient des mots « arôme » et « psychophysiologie » désigne alors la recherche du bien-être à travers le parfum. L’aromachologie intègre globalement les actions des odeurs sur le corps, l’esprit et l’environnement d’un individu. De nombreuses études scientifiques menées depuis les années 80 prouvent que les senteurs dégagées par les parfums influencent directement le comportement et l’humeur de tous les êtres humains.

Un parfum est fait d’une multitude de composés odorants qui constituent un message olfactif, interprété par notre cerveau. Même si tout le monde ne réagit pas de la même façon face à cette stimulation, l’aromachologie prouve aujourd’hui que certaines odeurs déclenchent des réactions prévisibles sur les personnes. Se parfumer permettrait donc de se sentir plus en harmonie avec soi-même en agissant sur nos fonctions vitales et nos facultés intellectuelles. Elle s’utilise même parfois comme une médecine préventive pour lutter contre la fameuse dépression saisonnière en régulant notre équilibre physique et émotionnel.

Le pouvoir des odeurs dans notre quotidien

Cette science est particulièrement développée au Japon où les entreprises l’utilisent pour favoriser la productivité. Au milieu des open-spaces prennent place des diffuseurs d’odeurs dont le but est de stimuler l’efficacité des employés. Le matin, le citron et autres agrumes encouragent l’énergie, la vitalité et la créativité. Alors que l’après-midi, le jasmin et la cannelle agiront sur la concentration des équipes.

Au sein même des hôpitaux, la science des odeurs est utilisée. Elle permet à des patients souffrant d’amnésie de renouer avec leur inconscient en inhalant certaines senteurs. Le pouvoir du parfum suscite encore aujourd’hui de nombreuses questions et les chercheurs continuent de se pencher sur l’aromachologie. C’est aussi cette science qui a ouvert la voie au marketing sensoriel et notamment olfactif : quand l’odeur influence votre humeur pour avoir un impact sur votre décision d’achat.

Quelles odeurs pour booster votre moral ?

Parmi toute la palette olfactive que peut reconnaître notre nez, certaines senteurs sont plus à même d’agir sur notre moral que d’autres. Que ce soit dans l’univers de la parfumerie ou de la cosmétique, le marché de la beauté utilise les connaissances de l’influence des odeurs pour vous proposer des produits appropriés. Les composants odorants sont donc déterminants, qu’ils agissent simplement en friction sur la peau ou en dégageant un parfum. Stimuler, apaiser ou rassurer, les odeurs ont le pouvoir d’agir sur votre cerveau pour envoyer un message à votre corps ! Alors quelles odeurs favoriser, et pourquoi ?

Les agrumes pour stimuler l’énergie

L’odeur fraîche et acidulée des agrumes a pour réputation d’être stimulante et énergisante. L’orange douce ou encore le citron sont recommandés quand le moral est en baisse ou quand un conflit vous parasite. Le parfum des agrumes agit sur notre sphère hépatique, le siège de notre système nerveux où se concentreraient la colère et l’irritabilité. Très souvent utilisé dans les produits d’entretien, leur senteur est associée dans notre cerveau à l’odeur de propre et de renouveau. Un vrai parfum de dynamisme ! Alors si le blues hivernal pointe le bout de son nez, vaporisez quelques gouttes d’enkor, notre fragrance sur-vitaminée, pour prendre la vie du bon côté !

La lavande apaisante

Rien de tel que d’humer un peu de lavande pour dénouer les angoisses et apaiser les esprits. Ce parfum qui nous transporte dans un champ de Provence apaise le système nerveux. Il agit aussi sur les tensions de notre corps et favorise un sommeil réparateur. Mêlée aux arômes puissants du café dans l’eau de parfum alfred kafé, la lavande se dévoile dans un cocktail olfactif qui titillera vos sens… Si vous voulez en savoir plus sur cette plante aromatique aux milles vertus, vous retrouverez ici un article dédié à ses pétales violets.

Le néroli, barrière anti-stress

Dans nos vies à cent à l’heure, le stress nous gagne souvent et l’anxiété nous fait perdre nos moyens. Dans ces cas-là, le néroli, qui provient de la fleur de bigaradier, est recommandé. Son parfum agit sur la partie de notre cerveau qui contrôle nos émotions et nos souvenirs. En commandant la sécrétion de substances calmantes et apaisantes, le rythme cardiaque et la tension se régulent.

Gagnez en sérénité avec l’ylang-ylang

Les notes poudrées et fruitées de la fleur d’ylang-ylang sont réputées pour être relaxantes et même anti-dépressives. Depuis la nuit des temps, les philippins font macérer ces fleurs dans de l’huile de coco pour donner le boori-boori. Ils s’enduisent de cette substance pour ses vertus thérapeutiques et calmantes. Son parfum floral, très utilisé en cosmétique, apporte détente et sérénité. Il paraît même que cette fleur aurait des pouvoirs aphrodisiaques…

Et bien sûr, nous pouvons aussi compter sur les parfums sucrés aux odeurs gourmandes. Dans des moments de doutes ou de peurs, ils peuvent apparaître comme un véritable cocon olfactif protecteur. Comme dans notre alimentation, le sucre rassure et nous renvoie à des plaisirs simples d’enfance.

Les odeurs agissent donc véritablement sur notre comportement et nos humeurs, dans un sens positifs grâce à des odeurs agréables. Connaissiez-vous la science de l’aromachologie ? Quelles sont les odeurs qui vous redonnent le moral quand l’hiver s’installe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *