Tendances et parfum : des 50s à aujourd’hui

Les tendances du parfum des années 50 à aujourd'hui

Tout comme la mode, les tendances liées au parfum évoluent au fil des années. Comme les reflets d’une société et d’une époque, les fragrances s’adaptent et les notes mises à l’honneur changent. S’il y a des années « rose » et d’autres « tubéreuse », certaines tendances parfumées ont marqué des générations entières. Depuis des décennies, les nez tentent de créer le jus qui s’inscrira parfaitement dans l’air du temps grâce à des accords gagnants. Depuis les années 50 jusqu’à aujourd’hui, nous vous proposons un tour d’horizon des tendances du parfum.

Le rêve américain des années 50

Les tendances du parfum masculin

Alors que le parfum des années 30 et 40 est marqué par le glamour féminin et l’opulence venue d’Hollywood, la décennie suivante voit émerger la parfumerie masculine. Les premières eaux de toilette apparaissent sous forme de fragrances façon « Cologne » aux notes fraîches et légères qui se portent facilement au quotidien. Ces compositions séduisent ces messieurs, jusqu’alors plutôt timides quant à l’utilisation du parfum. Si la lavande continue de plaire, le vétiver fait sa grande apparition dans ces jus pour hommes. Face à cet engouement grandissant, les parfums masculins s’affirment autour de notes orientales ou aromatiques. Du côté féminin, les tendances du parfum n’évoluent guère à cette époque et peu de fragrances créées à ce moment-là traverseront les années. Le parfum reste encore un cadeau offert par le mari pour des occasions particulières. Très codifiée et stéréotypée, la fragrance représente un idéal féminin.

Des fragrances venues de loin

Durant les années 50, le parfum se démocratise et sa vente n’est plus réservée aux boutiques spécialisées. Les fragrances sont bien plus accessibles et envahissent les supermarchés, temples de la consommation. Les européens de tous âges rêvent d’une vie à l’américaine comme dans les films entre drive-in et rock’n’roll. Le parfum n’y échappe pas et dès 1952, Estée Lauder commercialise sa première création Youth Dew qui fera office de précurseur pour la parfumerie américaine. D’abord créée comme une huile de bain, cette fragrance deviendra par la suite une eau de toilette très concentrée. Cette nouvelle tendance importée d’Outre-Atlantique est plus accessible olfactivement, plus “lisible” par tout un chacun. Elle aura une forte influence sur le marché européen.

Autre tendance venue de nos amis américains : la lessive en poudre. Quel rapport avec le parfum allez-vous nous dire… Le musc, tout simplement ! En effet, ces produits sont parfumés avec des muscs de synthèse : des substances peu coûteuses et non solubles dans l’eau. Après le lavage, le parfum s’imprègne sur les fibres des vêtements pour ne faire plus qu’un avec votre peau. Cette odeur de « propre » va ainsi séduire le grand public très rapidement.

Années 60 : twist de fraîcheur

Dans les années 60, la chimie de synthèse évolue et offre aux parfumeurs de nouvelles notes à ajouter à leur palette. Ainsi à cette époque, les parfumeurs réinventent des classiques à l’aide de molécules inédites. Les notes florales et les parfums printaniers et délicats se font une place de choix auprès de la gent féminine. Muguet, rose ou encore jasmin sont le comble de la sophistication. Mais l’amour pour les nuances orientales perdure pour s’installer durablement dans les tendances du parfum des années 60. Le patchouli commence à s’imposer auprès de nombreux nez.

Sur un fond de twist endiablé, l’émancipation des femmes se faire doucement mais sûrement entendre. En 1965, la loi leur offre (enfin) la possibilité d’ouvrir un compte bancaire. Elles deviennent prescriptrices de leurs propres achats et commencent à s’amuser avec les notes parfumées. Comme pour accompagner ce renouveau, une vague de fraîcheur se fait sentir et l’Eau de Cologne, toujours très populaire, se réinvente avec l’ajout de citron ou de mandarine.

Les seventies entre idéaux et marketing

La décennie suivante sera indéniablement marquée par le courant hippie né aux Etats-Unis. Le patchouli fait bien sûr figure de référence et devient le symbole d’une génération aux envies de changements. Les compositions aux notes florales et aldhéydées remportent tous les suffrages ainsi que les fragrances plus vertes et chyprées.

Si les hippies prônent une certaine forme de retour à la nature, le marketing déboule de plein fouet dans la parfumerie. Plus qu’une odeur, le parfum doit refléter un mode de vie. La publicité occupe une place de plus en plus importante dans les lancements de nouvelles fragrances. Chaque mouvement ou courant populaire tels que le féminisme ou le néoromantisme a droit à sa fragrance : il faut décrypter les besoins encore insatisfaits des consommateurs pour leur proposer le parfum qui leur ressemblera. Du côté des hommes, les compositions osent être plus viriles qu’avant, le parfum devient un véritable atout de séduction.

Le culte du corps des années 80

Femme des années 80 et femme jusqu’au bout… de leur parfum ! Durant cette décennie, l’émancipation sociale et professionnelle des femmes continue de s’imposer. Les hommes veulent eux aussi s’affirmer plus que jamais. Les fragrances de caractère semblent refléter au mieux cette volonté. Les notes capiteuses et animales témoignent d’une personnalité bien trempée. On cherche le mystère et la séduction avec des fragrances aux nuances sensuelles et orientales : ciste, poivre ou encore cannelle s’utilisent fréquemment. Cette décennie est marquée par une certaine forme d’individualisme mais aussi par le culte du corps. L’activité physique se pratique pour entretenir une silhouette fine et athlétique et les tendances du parfum frais et dynamisant se destinent alors aux sportifs. Les notes fruitées venues des Etats-Unis débarquent aussi dans la parfumerie européenne et lui offre un nouvel élan de fraîcheur.

Nostalgie et gourmandise à l’heure des 90s

Les années 90 marquent un retour à la sobriété et à la simplicité. Dans une société chamboulée par de grands changements, on est à la recherche de fragrances pures et naturelles qui évoquent plus d’authenticité. Les jus se font « propres » et marins. Les femmes retournent à des compositions plus florales et spontanées. Les plus jeunes d’entre elles resteront marquées par une Eau Jeune aux multiples déclinaisons. À contre-courant des parfums à la sexualité exacerbée des années 80, les premiers parfums unisexes apparaissent et conquièrent toute une jeune génération qui aime jouer avec ces nouveaux codes. Durant les années 90, une révolution parfumée aura également lieu : celle de la gourmandise ! Comme une volonté de retour à l’enfance, les compositions s’enrobent de vanille réconfortante et régressive, de caramel ou encore de chocolat.

De 2000 à aujourd’hui : une nouvelle ère parfumée

Depuis le passage à l’an 2000, les tendances du parfum évoluent par de nouvelles approches assez diversifiées : retour aux grands classiques d’hier ou inventivité décuplée avec l’apparition d’ovnis olfactifs. La parfumerie féminine redevient sophistiquée et glamour, un contre-pied à l’uniformité des nineties. La femme s’exprime sous toutes ses facettes : forte mais aussi fragile, tantôt femme-enfant, parfois séductrice… C’est également au cours de cette époque que la parfumerie de niche séduit une population en quête d’originalité. Loin des circuits « grand public » une nouvelle forme de créativité apparaît grâce à des parfumeurs qui tentent de se distinguer. Le XXIème siècle marquera ainsi une nouvelle forme d’audace dans la parfumerie.

Alors que certains restent fidèles à leur grand classique, d’autres attendent le parfum de demain. Quelles sont les tendances du parfum qui ont marqué votre jeunesse ?


Découvrez nos fragrances

Pack Découverte
Pack Découverte
Testez nos parfums
15€
les eaux de parfum
Les eaux de parfum
50ml et 100ml
dès 35€
Les purs parfums
Les purs parfums
50ml
70€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *