Où faut-il se parfumer ?

Decouvrez ou se parfumer selon le type de parfum que vous utilisez.

Se parfumer est un geste si habituel pour la plupart d’entre vous, que vous ne vous rendez même plus compte de votre façon de faire. Pourtant, si on demandait à 10 personnes les meilleurs endroits où se parfumer, nous aurions certainement plusieurs réponses différentes… Mais toutes seraient aussi pertinentes ! Il existe autant d’individus que de façon de se parfumer car au moment venu, chacun a sa petite touche personnelle, son petit rituel pour séduire, et se faire plaisir. Toutefois, il existe des zones particulièrement adaptées pour rendre honneur à votre fragrance préférée. Tour d’horizon et explications.  

Comment se parfumait-on avant ?

À travers nos voyages dans l’histoire et autour du globe, nous avons pu voir que les rituels parfumés ont considérablement évolué avec le temps, les innovations et les différentes cultures. Le premier geste de parfumage que l’on retient apparait en Égypte Antique. À l’époque on faisait brûler des herbes aromatiques et des résines au-dessus du feu pour emplir la maison et imprégner ses vêtements. Ensuite, des parfums solides font leur apparition. Hommes et femmes frottent leurs corps avec des pommades grasses aux senteurs de fleurs ou d’épices. Au Moyen-âge, les puissantes essences se portent autour du cou ou nouées à la ceinture, nichées au creux de bijoux précieux.

Avec l’arrivée du parfum liquide, le geste change mais la quantité est toujours importante : on « s’arrose » littéralement de parfum grâce à des aspersoirs. Durant les débuts de la parfumerie moderne au XIXème siècle, les premiers flacons d’Eau de Cologne sont équipés d’une petite pipette compte-goutte, dont l’usage est emprunté à l’univers médical. Il faudra encore attendre quelques années pour voir naître le vaporisateur, qui habille désormais la grande majorité des flacons et a profondément changé la façon de se parfumer.

Où se parfumer ? La peau ou les vêtements ?

Est-il préférable de parfumer ses vêtements, ou faut-il vaporiser quelques gouttes directement sur son épiderme ? Il s’agit là d’un vrai débat qui agite souvent les nez ! Pas de bonne ou de mauvaise réponse puisque les deux options sont bonnes ! Cela dépendra de l’effet désiré, de la concentration de votre produit parfumé ou encore de la tenue de votre fragrance dans le temps. Sur la peau, le geste sera définitivement plus sensuel pour faire de son parfum sa propre odeur. Vaporiser ses vêtements permettra à la senteur de rester encore plus longtemps en laissant derrière votre passage une belle empreinte olfactive.

Parfumez-vous où vous souhaitez être embrassée ! 

Coco Chanel

Où se parfumer sur le corps ?

La peau possède sa propre odeur. C’est un terrain vivant sur lequel le parfum va se déposer et créer une nouvelle alchimie. Si vous voulez en savoir plus sur ce mariage presque parfait, rendez-vous ici. Nos fragrances sont composées d’ingrédients naturels, des matières premières « vivantes » qui vont évoluer au contact de votre peau. Celles-ci sont complétées par des matières de synthèse, plus stables et linéaires. Ce mélange va donc se mêler à votre propre odeur, pour se transformer en un sillage unique !

Les zones pulsatiles, là où votre cœur fait « boom »

Vous l’avez compris, les senteurs se révèlent au contact de l’épiderme et de la chaleur. C’est pour cela que nous vous conseillons de vaporiser votre fragrance sur les parties du corps dites de « pulsation ». Ce sont les zones de votre peau qui dégagent le plus de chaleur. Dans ces régions, la pulsation sanguine est importante. La nuque évidemment, derrière les oreilles, le décolleté, le creux des reins ou encore le nombril sont autant d’endroits privilégiés pour appliquer votre parfum. Sensuelle, cette application se dévoile au plus près de votre peau et de ceux qui sont proches de vous. Par petites touches ou quelques gouttes grâce au vaporisateur, attention de ne pas surdoser !

Les zones mobiles

Pour laisser une empreinte olfactive derrière soi et faire de son passage un vrai souvenir parfumé, il est conseillé de vaporiser la fragrance sur certaines zones mobiles de notre corps. En plus d’être des zones de chaleur, les articulations sont toutes indiquées car elles vont entrer en action à chaque fois que vous bougez. Tous vos mouvements permettront alors d’exhaler encore plus le parfum dans un sillage subtil et délicat. Le creux des poignets (sans les frotter !), l’intérieur des coudes ou des genoux, les chevilles… vous avez l’embarras du choix !

Et les cheveux dans tout ça ?

Si vous ne souhaitez pas parfumer votre peau directement vous pouvez toujours imprégner votre chevelure pour une fragrance qui dure ! En effet, les cheveux sont un très bon « support » sur lequel déposer une odeur. Ils s’imprégneront rapidement de la fragrance et en dévoileront toutes les nuances à chaque mouvement de tête. Mais attention, pas n’importe comment ! Les parfums contiennent de l’alcool à haute dose dans leur composition. Si vous vaporiser directement le jus sur vos racines, cela risque fortement d’irriter votre cuir chevelu et de le dessécher. Nous vous conseillons donc de « pchiter » quelques gouttes sur vos longueurs ou d’appliquer directement du parfum sur votre brosse ou votre peigne.

Parfumer ses vêtements, oui mais comment ?

Pour intensifier le sillage et faire de votre fragrance un véritable accessoire, parfumer ses vêtements est une carrément belle idée. En effet, les tissus absorbent très bien les odeurs et ce durant très longtemps. L’ourlet d’une jupe, le col d’un pull en laine ou l’écharpe de votre bien-aimé pour laisser un souvenir de vous… Voilà autant de façons de parfumer vos vêtements. Mais certaines précautions doivent être prises pour éviter de mauvaises surprises. Certaines matières textiles ne supportent pas très bien le parfum. C’est le cas de la soie qui va former des auréoles. Évitez également les vêtements synthétiques (type viscose ou polyamide) qui peuvent dénaturer la senteur. Mieux vaut opter pour des tissus aux fibres naturelles comme la laine, le cachemire, le velours ou le coton. Pour éviter les tâches sur vos pièces claires, vaporisez un nuage de parfum devant vous et plongez dedans immédiatement.

Dis-moi quelle fragrance tu utilises, je te dirai où te parfumer…

Tout comme les usages, les endroits où se parfumer sont multiples. Ils dépendent surtout du type de parfum que vous utilisez. Effectivement, certaines zones de votre corps diffuseront mieux une eau de toilette ou une eau de parfum, et d’autres sauront sublimer une essence de parfum plus puissante et précieuse. Mais une chose est certaine : idéalement, essayez toujours d’appliquer votre fragrance sur une peau propre !

Si vous utilisez une eau de parfum, les zones de pulsation seront idéales pour dévoiler les notes tout au long de la journée. Avec une eau de toilette, vous pouvez également vous parfumer les cheveux, ou vaporiser votre fragrance au-dessus de votre tête, tel un nuage brumeux, afin que les fines gouttes parfumées viennent embaumer vos cheveux, votre corps ou vos vêtements. Enfin, l’essence de parfum (que l’on appelle aussi chez Carrément Belle pur parfum, et ailleurs extrait ou plus simplement parfum), s’applique là encore par touches sur la peau ou à l’aide du vaporisateur dans le cou, le décolleté, à l’intérieur des poignets, au creux des genoux. Utilisez-la avec parcimonie : une essence de parfum étant fortement concentrée en matières premières, son odeur est plus puissante…

Encore une fois il n’y a pas de science exacte ou de réponse juste : l’important en se parfumant est de prendre du plaisir ! Et vous, quel est votre rituel de parfumage ?


Découvrez les produits cités dans cet article

Pack Découverte
Pack Découverte
Testez nos parfums
15€
les eaux de parfum
Les eaux de parfum
50ml et 100ml
dès 35€
Les purs parfums
Les purs parfums
50ml
70€

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *