Légumes et parfum : les fragrances se mettent au vert

légumes et parfum font bon ménage pour créer des compositions atypiques aux essences fraîches et terreuses

Artichaut, asperge, poireau… Ce n’est pas notre liste de courses mais bien des légumes au parfum atypique qui agitent l’industrie des fragrances ! Les essences de légumes ont la cote auprès des nez qui y trouvent un nouveau terrain de jeu pour créer des tonalités originales et fraîches. Du potager au flacon, les notes de légumes dans les parfums émoustillent nos narines avec des senteurs très variées. Tour d’horizon de ces nouveaux ingrédients inédits, ou presque.

Parfum et légumes : nouvelle tendance ?

Les tendances olfactives de la parfumerie depuis les années 50 ont considérablement évolué. Depuis des décennies et selon les envies, les modes de consommation ou les grands changements de nos sociétés, les créateurs de parfum s’inspirent de notre quotidien pour proposer des essences qui nous ressemblent. Les sillages puissants et orientaux des eighties ont ainsi laissé leur place en tête de gondole aux parfums gourmands. Ces fragrances se sont imposées ces 20 dernières années, chatouillant nos narines d’effluves régressives et réconfortantes. Les notes fruitées pointent elles aussi le bout de leur nez au milieu de ces fragrances sucrées. Aujourd’hui, la parfumerie se tourne vers plus de naturalité et de fraîcheur. Et si les nez savent déjà sublimer les notes florales de nos jardins, ils s’inspirent désormais du potager et de la richesse des légumes.

Essences de légumes : le parfum se met au vert

Des accords existants

Si cette tendance semble secouer le monde de la parfumerie, ce n’est pourtant pas les premières fois que des légumes s’invitent dans les compositions. Toutefois, ces notes étaient jusque-là recréées grâce à des accords verts, créés par des combinaisons d’ingrédients naturels et de plusieurs molécules de synthèse notamment. C’est le cas du petit pois (dont l’aspect frais et croquant est délivré par l’essence de galbanum), de la betterave ou encore du concombre, dont les notes aqueuses et désaltérantes font frissonner l’eau de parfum alõ. Certaines parties des fruits et des légumes sont parfois utilisées, comme la feuille de tomate aux notes vertes et acidulées, sans pour autant retransmettre tout son côté charnu et juteux.

Extraire le naturel

Dans cette mouvance « green » et cette recherche de fraîcheur et d’authenticité, de nouvelles technologies d’extraction sont mises au point pour capturer le parfum des légumes.

La maison de composition Symrise, fournisseur mondial de parfums, d’arômes, d’ingrédients actifs cosmétiques et de matières premières, a créé un processus inédit d’extraction, appelé SymTrap. Le but ici est de capturer les micro éléments aromatiques des légumes, ceux qui sont les plus odorants. Cette technologie est capable de récupérer les molécules volatiles les plus concentrées en odeurs dans la vapeur d’eau de cuisson des légumes. L’eau est ensuite retirée de cette vapeur afin d’y introduire de l’alcool. Grâce à cette opération on obtient un alcoolat de légume très concentré et puissant, qui permet d’élargir la palette du parfumeur de nouvelles senteurs. Asperge, artichaut, chou-fleur, oignon ou encore poireau constituent ainsi de matières premières inédites au rendu olfactif au plus près du naturel.

Ces ingrédients permettent alors d’amener de la « texture » à une composition ou d’apporter de nouvelles facettes à des matières plus classiques.

Un petit tour dans le potager

Aujourd’hui, une multitude de légumes peut être utilisée pour agrémenter les compositions. Et chacun amènera des tonalités différentes et des nuances surprenantes tantôt terreuses ou douces, voire même poudrées ou fruitées. Voici quelques ingrédients issus du potager qui pourraient bien vite chatouiller votre nez :

Royal artichaut

L’artichaut est en réalité une fleur de chardon devenue un met apprécié des rois et particulièrement de Louis XIV qui en mangeait à presque tous les repas ! Ce légume contient de la cynarine, un composé qui délivre ce petit goût sucré que l’on ressent à la dégustation. Cet ingrédient séduit les parfumeurs par ses facettes douces et crémeuses à l’aspect velouté et aux notes vertes. Il permet d’accentuer des matières plus classiques comme la rose, avec laquelle il partage des tonalités communes. Il apportera de la richesse et une note végétale à un bouquet floral et s’accommodera aussi bien dans les jus féminins que masculins.

L’oignon surprenant

Voilà un ingrédient que l’on ne pensait pas retrouver dans un parfum et pourtant ! S’il n’est pas le meilleur ami de votre haleine, l’oignon pourra vite devenir l’allié de vos fragrances ! En effet, cette matière possède des tons soufrés aux notes fusantes et piquantes, mais également des facettes sucrées ou acidulées. Cet ingrédient viendra « booster » une composition en lui apportant du peps et du relief. L’oignon est aussi particulièrement efficace pour rehausser l’acidité des fruits exotiques dans une formule. On l’associe alors à du litchi ou du pamplemousse. Il permet d’apporter un aspect sensuel mais aussi de la puissance et du “juteux”.

Carotte irisée et poudrée

En parfumerie pour l’instant, ce sont les graines de la carotte que l’on utilise. Celles-ci sont distillées pour délivrer une huile essentielle aux facettes poudrées et musquées. La note de carotte peut aussi être recréée grâce aux graines d’ambrette qui rappellent les tonalités douces et ambrées. La carotte renforce des accords fleuris et poudrés aux côtés du mimosa ou encore de la violette. Cet ingrédient permet même dans certains cas de remplacer l’iris, une matière première rare et onéreuse. Mais la carotte s’accorde aussi parfaitement aux jus boisés dans lesquels elle distille une certaine fraîcheur.

Les multiples facettes de l’asperge

Star de nos assiettes au printemps, l’asperge est aussi en train de se frayer doucement mais sûrement un chemin dans les compositions. Il s’agit d’un ingrédient au profil olfactif très intéressant car il révèle de multiples facettes. On retrouve ainsi des notes vertes et salées, avec un aspect « croûte de pain ». Son goût de noisette s’exprime aussi dans ses notes terreuses et poudrées, qui évoquent parfois le patchouli. L’asperge permet de moderniser des accords floraux ou boisés plus classiques et peut remplacer une note de galbanum, parfois trop grinçante.

Le fenouil au parfum d’anis

Le fenouil est un légume connu et apprécié depuis l’Antiquité. Son goût anisé si particulier a séduit les gastronomes mais aussi les parfumeurs pour son originalité et sa fraîcheur. Pour l’utiliser, on procède à la distillation des graines de fenouil afin d’obtenir une essence très parfumée, souvent utilisée en phytothérapie pour ses nombreuses vertus. Cette matière permet aussi d’agrémenter des compositions de notes anisées, avec un aspect caramélisé et des sous-tons de cumin.

Le prometteur poireau

Originaire du Moyen-Orient et de l’Asie, le poireau est l’un des ingrédients les plus intéressants parmi les légumes. Son essence dévoile des tonalités très vertes à l’aspect salé et humide, qui rappelle les algues et les champignons. Il permet d’apporter de nouvelles nuances dans un accord fougère ou d’évoquer des notes surprenantes dans un chypre en accentuant le côté marin et minéral. Plus étonnant encore, la puissance du poireau s’accorde aussi aux fruits tropicaux tels que la mangue ou le fruit de la passion, en leur apportant un vrai coup de peps olfactif.

Le chou-fleur gourmand

Le chou-fleur est un légume au parfum crémeux et épicé. Il est aussi utilisé pour ses facettes animales qui permettent de créer des notes puissantes et musquées. Cet ingrédient dévoile des facettes de graine de moutarde, mais aussi un côté acidulé qui peut faire penser au wasabi. Avec le chou-fleur, c’est une nouvelle forme de gourmandise salée qui s’offre à nos nez ! Il se marie très bien aux accords orientaux, et notamment avec la rondeur de la vanille et des notes ambrées en leur apportant une nouvelle dimension. Dans les jus boisés ou cuir, il contrebalance les nuances très terreuses ou fumées.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les associations du parfum et des légumes, seriez-vous prêt à vous parfumer avec ces essences peu communes ?


Découvrez les fragrances citées dans cet article

Pack Découverte
Pack Découverte
Testez nos parfums
15€
eau de parfum alõ
alõ
eau de parfum
dès 35€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *