Interview inspirée : dans l’oeil de notre photographe

Retrouvez l'interview d'Ilan, le photographe qui a su capturer l'identité de nos fragrances

C’est à notre tour de tirer le portrait de l’artiste qui a capturé l’essence de nos fragrances sur la pellicule… Entre œil aiguisé et nez curieux, découvrez l’interview inspirée d’Ilan, le talentueux photographe qui a réalisé les clichés de notre Collection.

Nous vous le disons souvent, Carrément Belle c’est une histoire de famille et de collaborations qui se noue au fil des rencontres. Alors quand le projet de refaire le site s’est posé sur la table, nous avons eu envie de faire participer un photographe pour donner de la vie et du mouvement à nos fragrances. C’est Ilan qui a relevé le pari, en rapprochant le parfum de son terrain de jeu favori : la peau. Entre inspiration et talent, voici le portrait de celui qui habille désormais de ses réalisations notre boutique en ligne.

L’interview inspirée d’Ilan, photographe

Carrément Belle : Parle-nous un peu de toi et de ton parcours

Ilan Hassane : Je m’appelle Ilan, j’ai 21 ans et je suis photographe et directeur artistique. J’aime créer des univers et raconter des histoires avec très peu de mots. J’ai eu un parcours scolaire déjà très orienté autour du travail de l’image. J’ai commencé par un bac STD2A (Arts Appliqués) à Saint Étienne, où j’ai appris la communication, le design graphique et la conceptualisation de projets artistiques. Pendant ces deux années j’ai assez vite compris que les outils numériques seraient de grands atouts pour moi. Par la suite j’ai intégré une école de cinéma à Lyon dans laquelle j’ai axé mon apprentissage autour des techniques de fabrication d’une image et la réalisation.

Comment ta passion pour la photo est-elle née ? Est-ce qu’on peut parler de vocation ?

Au début je me suis intéressé à la photographie un peu par défaut. J’avais besoin d’un outil pour pouvoir exprimer mes idées et après une tentative peu concluante avec le dessin je me suis très vite familiarisé avec l’image numérique. Les images ont toujours été plus simples pour moi, plus simples à lire, plus simples à créer. Elles m’ont toujours permis de compenser mes difficultés avec les mots.

Si tu devais décrire ton univers en quelques mots

Je n’aime pas particulièrement représenter la réalité telle qu’on la voit. Je ne suis pas dans une quête d’authenticité ou de réalisme, j’aime au contraire modifier et sublimer le réel. Le déguiser avec ma vision du « beau » quelques fois très loin des standards. 

 

Quel serait ton shooting de rêve ?

Un shooting de mode/produit pour une grande maison comme Yves Saint Laurent, Gucci ou encore Balmain.

Le corps a une place importante dans ton travail, pourquoi ? 

Je dis souvent que le corps c’est pour moi à la fois l’ouvrier, l’outil et le produit. C’est lui qui prend la photo, c’est lui le sujet, et enfin c’est lui qui engendre le produit final. Le corps est la clé de chacune des étapes de ma création.

J’aime la « perfection » que l’on peut projeter sur lui ou non et surtout j’aime jouer avec la perception que l’on peut créer de lui. Le comparer et le faire exister comme il n’est pas. J’aime tricher, tromper, le modifier pour l’adapter à mes propres normes. Des normes qui me sont propres et qui ne font qu’évoluer avec le temps. 

Le shooting de nos flacons s’est passé les doigts dans le nez, ou as-tu fait face à des problématiques inattendues ?

Un nouveau projet c’est toujours un tas de surprises auxquelles on n’avait pas pensé. Mais c’est exactement ce pourquoi j’aime faire de la photo. J’aime travailler dans des espaces de vie où la lumière évolue et où il faut s’adapter en permanence. J’adore essayer, construire, déconstruire et refaire et surtout je suis un adepte du système D donc quelques fois il faut revoir ses techniques pour en inventer de meilleures.

La peau et le parfum : qu’est-ce que ça t’inspire ?

Cela m’évoque l’idée d’une rencontre, d’un échange. Une rencontre d’une vie ou la découverte d’une soirée.

C’est aussi l’idée que l’un sublime l’autre réciproquement. 

D’ailleurs quelle place occupe le parfum dans ton quotidien ?

Une place importante. Un rôle plus ou moins fort suivant les moments et les occasions. Le parfum contribue de façon sûre à sublimer les personnes que nous sommes.

De l’eau de parfum, en passant par les encens ou encore les purs parfums, Ilan a réalisé les photos de toute la Collection.

Et si tu devais choisir une ou plusieurs fragrances de notre Collection ?

Ça serait ïōdé, car c’est la fragrance qui me rappelle immédiatement notre beau projet.

Selon toi qu’est-ce qui fait le plus voyager dans le temps : une photo ou une odeur ?

Les deux… Les photos me rappellent souvent des instants marqués dans le temps, alors qu’une odeur me remémore plutôt une émotion ou un ressenti vécu… 

Ta collaboration avec Carrément Belle en 1 mot : 

Exaltante !

Le portrait chinois :

Si tu étais…

  • un moment de la journée : la nuit
  • une couleur : le noir 
  • une œuvre d’art : une photographie de Ren Hang
  • un sens : la vue 
  • une matière première de la parfumerie : la fleur d’oranger
  • une chanson : We Cut The Night – AaRON
  • une partie du corps : les yeux 
  • une photo de ton shooting pour Carrément Belle : toutes les photos des purs parfums avec les corps.

Retrouvez le travail d’Ilan sur son compte Instagram ici.

Trouvez-vous que ces nouvelles photos représentent bien l’état d’esprit Carrément Belle ?


Découvrez les fragrances citées dans cet article

Pack Découverte
Pack Découverte
Testez nos parfums
15€
eau de parfum ïōdé
ïōdé
eau de parfum
dès 35€
Les purs parfums
les purs parfums
50ml
70€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *