Parfumerie, aromathérapie, aromachologie : quelle est la différence ?

parfumerie, aromathérapie et aromachologie : l'art de manier les huiles essentielles

En les étudiant pour mieux les connaître, il est possible de manier les huiles essentielles pour créer de belles senteurs certes, mais aussi pour soigner certains maux ou encore favoriser le bien-être physique et mental. Partons ensemble à la découverte des diverses façons de travailler les essences venues de la nature, pour comprendre la différence entre la parfumerie, l’aromathérapie et l’aromachologie.

Parfumerie, aromathérapie et aromachologie : comment manier les huiles essentielles

Afin de comprendre la différence entre la parfumerie, l’aromathérapie et l’aromachologie, il est important de s’intéresser aux fondements de ces disciplines : les huiles essentielles. Ces matières parfumées sont autant utilisées pour leurs vertus thérapeutiques que pour leurs pouvoirs odorants, et cela depuis la nuit des temps ! Mais de quoi s’agit-il vraiment ? L’huile essentielle est en fait un composé aromatique puissant que l’on obtient par distillation d’une plante. Cette extraction permet de délivrer un liquide qui concentre les actifs volatils d’une matière première d’origine végétale.

Il existe deux méthodes traditionnelles pour obtenir la quintessence du végétal : la distillation à la vapeur d’eau pratiquée sur la grande majorité des plantes, et l’expression à froid que l’on réserve aux agrumes. Qualifiées d’huiles, ces substances ne contiennent pourtant aucun acide gras !

D’un point de vue chimique, les huiles essentielles sont composées de différentes molécules plus ou moins volatiles. Plus les molécules sont petites, plus l’essence s’évaporera rapidement. Cela se vérifie aussi avec la consistance de l’huile essentielle. Plus la substance sera épaisse et visqueuse (comme l’essence de patchouli ou celle du vétiver par exemple), plus son évaporation sera lente.

La parfumerie : embellir les essences

La parfumerie représente l’art de fabriquer des parfums. Cette industrie se fonde en grande partie sur la façon de travailler les huiles essentielles. D’ailleurs, les premières formes de parfumerie reposaient uniquement sur les extractions de substances aromatiques des plantes. C’est donc l’art de manier les huiles essentielles qui a fait naître la parfumerie que l’on connait aujourd’hui. Depuis l’avènement de la chimie organique, les composés de synthèse créés en laboratoire permettent d’embellir et de stabiliser les essences utilisées par les parfumeurs.

Avec le développement de la médecine actuelle, la parfumerie se concentre désormais sur une vocation purement hédoniste. Les fragrances sont ainsi conçues pour vous apporter du plaisir, en vous habillant de belles odeurs. Et même si elles nous permettent de prendre confiance, de refléter certains traits de notre personnalité ou d’être un atout de séduction incomparable, les compositions sont à la base créées dans un but « esthétique », contrairement à l’aromathérapie…

L’aromathérapie : soigner grâce aux huiles essentielles

Si la parfumerie cherche à rendre votre quotidien plus beau, l’aromathérapie a une vocation bien différente. En effet, cette discipline consiste à soigner grâce aux huiles essentielles. Cet art remontant à l’Antiquité est issu de la phytothérapie, quand les égyptiens se servaient des plantes aromatiques pour leurs rites religieux et médicaux. Au fil des civilisations, cette pratique s’est perfectionnée. C’est grâce aux Arabes et à leurs découvertes sur l’extraction des végétaux que l’aromathérapie en tant que telle est réellement naît.

Il faudra toutefois attendre 1652 pour que le premier ouvrage « scientifique » sur l’art de soigner grâce aux plantes soit publié. Et ce n’est qu’en 1937 que le terme aromathérapie apparaîtra grâce au chimiste français René-Maurice Gattefossé. Dans son livre Aromathérapie : les huiles essentielles, hormones végétales il explique comment les huiles essentielles parviennent à pénétrer l’épiderme pour soigner les organes vitaux. Depuis des millénaires donc, l’aromathérapie est utilisée pour soigner tout un panel de problèmes physiques. Par exemple, on recommande d’utiliser de l’huile essentielle d’arbre à thé pour les problèmes de peau ou encore celle de lavande pour dégager les nez enrhumés.

L’aromachologie : le parfum qui fait du bien

Alors que l’aromathérapie soigne le corps, l’aromachologie agit sur le psychisme et l’humeur. C’est une discipline beaucoup plus récente. Elle fait son apparition en 1982 au Japon, à la suite de nombreux travaux menés sur l’impact des odeurs sur notre cerveau. Cette « science olfactive » n’a pas de visée médicale contrairement à l’aromathérapie. Il s’agit plutôt d’exploiter les vertus bienfaisantes des huiles essentielles pour influencer positivement le comportement ou les émotions.

En effet, certaines essences possèdent des effets relaxants ou tonifiants qui ont pu être prouvés scientifiquement. De cette façon, l’huile essentielle de rose et de pivoine favoriseraient la relaxation. Celle du citron ou du basilic seraient quant à elles des boosters de concentration et de créativité. Quand l’aromathérapie se concentre sur l’utilisation physique des huiles essentielles (par massage sur la peau ou par ingestion orale), l’aromachologie se base sur la réaction de notre système nerveux due à la simple inhalation d’une odeur.

L’aromachologie est encore une jeune science. Mais les recherches progressent et continuent d’être approfondies, grâce notamment à des marques de cosmétiques qui investissent des moyens colossaux. Le but ? Créer des parfums, ou plus largement des produits de beauté, qui allient l’esthétisme des belles compositions aux vertus prometteuses des huiles essentielles. Se sentir bien en sentant bon devient alors la promesse de cette nouvelle forme de parfumerie alternative.

Connaissiez-vous la différence entre la parfumerie, l’aromathérapie et l’aromachologie ? Que pensez-vous de cette idée de « parfumerie bien-être » ?


Découvrez nos fragrances

Pack Découverte
Pack Découverte
Testez nos parfums
15€
les eaux de parfum
Les eaux de parfum
50ml et 100ml
dès 35€
Les purs parfums
Les purs parfums
50ml
70€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *