Les notes minérales en parfumerie

les notes minérales dévoilent des facettes humides et salées qui apportent beaucoup de fraîcheur aux fragrances

Pour créer leurs fragrances, les parfumeurs s’inspirent de tous les éléments de la nature, et notamment des minéraux. Depuis quelques années, leurs facettes humides et salées intriguent les nez qui les utilisent pour retranscrire une nouvelle forme de fraîcheur parfumée. On décrypte avec vous le profil olfactif de ces notes minérales et inédites.

Les minéraux, kézako ?

Avant de s’intéresser à leurs parfums, il est important de comprendre ce que sont les minéraux. Ce terme générique désigne une substance solide, inorganique (c’est-à-dire que son origine n’est ni animale, ni végétale) et cristallisée. En résumé, le minéral est la matière principale qui constitue la roche. Sa naissance résulte d’un processus géologique qui remonte à l’origine du monde. Le minéral évolue et s’adapte selon les effets climatiques de l’air, de la température, de l’eau mais aussi des différentes bactéries qui se trouvent dans son environnement. On identifie ainsi plus de 4700 types de minéraux différents. Ils sont classés depuis le XVIIème siècle selon leurs compositions chimiques en 8 catégories distinctes, dont les sulfates, les phosphates ou encore les hydroxydes.

Les notes minérales en parfumerie

Ça sent quoi les minéraux ?

À vue de nez, l’univers des minéraux et celui de la parfumerie ne semblent pas avoir beaucoup de points communs. Pourtant, les parfumeurs puisent leur inspiration dans tout ce qui les entoure. Comme les fleurs, les bois ou encore les senteurs marines, les facettes minérales évoquent un univers olfactif bien particulier. Ainsi, les notes minérales en parfumerie décrivent une sensation de fraîcheur, à la fois humide et salée. Leur aspect frais ne ressemble pas aux notes hespéridées, beaucoup plus volatiles et lumineuses. Les nuances minérales vont perdurer plus longtemps et dévoiler au fil de la fragrance une fraîcheur presque glacée. Elles s’apparentent davantage aux notes marines, avec un aspect aqueux plus contrasté et un caractère beaucoup plus brut et intense, tout en diffusant un côté « propre ».

L’apparition des notes minérales dans les fragrances

Les notes minérales ne sont apparues que très récemment dans l’univers de la parfumerie. Leurs succès auprès des nez s’est notamment révélé grâce à la création d’un parfum devenu iconique dès sa sortie en 2006, Terre d’Hermès, de la maison du même nom. Conçu par le nez de talent Jean-Claude Ellena, cette fragrance met en évidence un contraste vivifiant entre les éléments, la terre et la mer. On retrouve notamment dans ses ingrédients des feuilles de shiso. Cette plante aromatique venue d’Asie, dévoile des notes végétales et minérales à la fois. Mais c’est aussi l’une des premières fragrances à mettre en avant un ingrédient peu commun : le silex. Reproduit grâce à la synthèse, cette matière première diffuse un vent de fraîcheur dans la composition. Cet ingrédient diffuse une odeur terreuse, puissante, humide et minérale. Depuis, ce parfum a inspiré un certain nombre de créateurs qui ont ajouté ces facettes à leur palette olfactive.

Les ingrédients

Comme il n’est pas possible d’extraire une essence de la roche, les facettes minérales sont donc le plus souvent des notes synthétiques, créées en laboratoire. On pense notamment aux notes « ozoniques », comme la calone par exemple qui dévoile une senteur fraîche et légèrement anisée. Vous pouvez d’ailleurs retrouver cette odeur dans notre eau de parfum alõ. Mais il est également possible de jouer sur les accords et les assemblages de divers ingrédients naturels pour obtenir une facette minérale. Allier des notes ambrées à des matières plus vertes permet ainsi de recréer naturellement des odeurs de bitume mouillé, de pierre salée. Grâce à leur fraîcheur intense et pure, les parfumeurs les positionnent généralement en tête de la pyramide olfactive. Puissantes, elles diffusent leur souffle froid dans toute la composition.

Les notes minérales, une odeur masculine ou féminine ?

Comme tous les autres ingrédients utilisés en parfumerie, les notes minérales ne peuvent pas être qualifiées de masculines ou de féminines à première vue. Toutefois, on a tendance à les retrouver majoritairement dans les fragrances dites masculines pour leur fraîcheur et leur naturalité. Elles se marient alors à des matières boisées, des ingrédients aromatiques ou des accords fougères. Mais les notes minérales s’installent aussi subtilement dans des jus plus féminins. Elles apportent du dynamisme et de la profondeur à des nuances florales ou fruitées. Singulières, ces notes ne suivent pas de règles établis et s’accordent au gré des envies !

Connaissiez-vous les notes minérales ? Aimez-vous sentir leur parfum frais et intense dans vos fragrances ?


Découvrez les fragrances mentionnées dans cet article

Pack Découverte
Pack Découverte
Testez nos parfums
15€
eau de parfum alõ
alõ
eau de parfum
dès 35€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *