Les notes amandées : le parfum de l’enfance

les notes amandées en parfumerie sont très appréciées pour leur douceur et leurs nuances poudrées

Qu’elle soit douce, poudrée, subtilement amère ou carrément sucrée, l’amande nous fait tous succomber ! Son parfum si particulier chatouille d’ailleurs aussi bien les papilles que les narines. C’est donc tout naturellement que les notes amandées sous toutes leurs formes s’invitent dans de nombreuses créations olfactives… Pour les illuminer d’un bon soupçon de gourmandise ! Partons ensemble à la découverte de ce parfum d’enfance.

Un fruit à croquer

Une graine qui se mérite

L’amande est un fruit à coque issu de l’amandier, cet arbre fruitier qui s’épanouit à la fin de l’hiver en nous livrant ses belles fleurs blanches et rosées. Une fois les fleurs tombées, les feuilles apparaissent ainsi qu’un fruit à la peau verte et veloutée qui ressemble à une petite pèche. Sous l’effet du soleil, cette enveloppe va sécher progressivement et la partie interne du fruit va durcir. En l’ouvrant on découvre un noyau, appelé amandon, à la coque rugueuse et crevassée. Ce noyau renferme une ou deux graines comestibles : les amandes. Il est possible de récolter l’amande à deux périodes distinctes. Dès le mois de juillet, les producteurs procèdent à une première cueillette des amandes fraîches, encore vertes. Elles se consomment rapidement et sont généralement appréciées pour leur goût doux et laiteux. C’est à la mi-septembre que l’on finit de recueillir toutes les amandes bien sèches.  

Les origines

L’amandier est originaire du Moyen-Orient. Son fruit aurait été consommé pour la première fois en Égypte par les hébreux. Il serait ensuite parvenu en Europe au Vème siècle grâce aux grecs et aux arabes qui en faisaient le commerce. Dans la civilisation grecque, l’amande est le symbole sacré de la fécondité. Chez les romains, l’amandier représente quant à lui la virginité, ses fleurs blanches rappelant le voile de la mariée !

Quelles que soient les croyances, l’amande a très vite occupé une place importante dans la gastronomie, et ce dès le Moyen-Âge. Durant cette époque, on en fait du lait qui se conserve bien plus longtemps que du lait animal. Le fruit s’invite aussi dans les potages et sert à confectionner différents entremets sucrés. Au XVIème siècle, la France plante des amandiers dans le sud du pays pour commencer à le cultiver à plus grande échelle. L’arbre sera ensuite introduit en Amérique du Nord et notamment en Californie. Cette région en est aujourd’hui le principal producteur, suivi par l’Espagne.

Une petite graine aux mille vertus

Si l’amande est aussi appréciée dans le monde entier, c’est qu’au-delà de son goût délicieux, elle possède de nombreuses qualités ! Dans la médecine traditionnelle indienne, elle est utilisée depuis des millénaires pour ses actions tonifiantes. On sait également que ce fruit à coque est une excellente source de protéine et de potassium. Sa consommation est particulièrement indiquée pour réduire le cholestérol et éliminer l’excès de sel dans le sang. Riche en magnésium, les amandes seraient aussi un bon anti-stress naturel en plus d’être un aliment riche en fibres et un puissant antioxydant. Bref, vous l’aurez compris : l’amande a tout juste !

Les notes amandées en parfumerie

Comment recréer les notes amandées ?

Malgré son goût prononcé, il est impossible d’extraire naturellement une essence de l’amande. Pour pallier ce manque, les nez ont dû puiser dans d’autres ressources afin de recréer sa senteur délicate et poudrée. Le créateur de fragrance peut donc avoir recours à plusieurs options parfumées.

Les notes amandées au naturel

Il est possible de recréer naturellement une note amandée en procédant à l’hydrodistillation de l’intérieur du noyau d’abricot. Cette méthode permet d’extraire un composé odorant nommé benzaldéhyde, qui sera ensuite intégré aux formules pour recréer la sensation olfactive de l’amande. Du côté des matières premières naturelles toujours, les parfumeurs peuvent également se tourner vers la fève tonka. Bourrée de coumarine, cette petite graine dont nous vous parlions ici, dévoile de multiples facettes tabacées et amandées, avec un petit côté pain d’épices. La coumarine est donc une bonne alternative pour reproduire assez fidèlement le parfum de l’amande.

Quand la synthèse nous vient en aide

Le parfum des notes amandées peut également s’exprimer grâce à la diversité des molécules de synthèse. En 1869, des scientifiques cherchent à recréer le parfum envoûtant de l’héliotrope, une fleur muette qui dévoile naturellement des senteurs balsamiques et crémeuses. Ainsi ils mettent au point l’héliotropine, une molécule synthétique à l’odeur douce et poudrée, à mi-chemin entre la vanille et l’amande. L’héliotropine est d’ailleurs aussi présente naturellement en petite quantité dans la fleur de violette. Quelques années plus tard, les chercheurs élaborent une nouvelle molécule aux notes amandées : l’aldéhyde anisique. Celle-ci est un peu plus tenace que l’héliotropine, avec des accents encore plus fleuris.   

Et l’amande amère dans tout ça ?

Mais les notes amandées n’ont pas dit leur dernier mot ! En effet, il est possible d’utiliser de l’huile essentielle d’amande amère afin de l’intégrer aux formules des compositions. L’amande amère est le fruit de l’amandier sauvage. Elle est bien connue pour son odeur particulière qui nous rappelle immédiatement la crème d’amande d’une bonne galette des rois à la frangipane ! Pour obtenir ce concentré de gourmandise, on utilise de l’huile essentielle d’amande amère. Celle-ci est délivrée grâce à la distillation à la vapeur d’eau des amandons de prunes et d’abricots. On élimine ensuite de cette substance toutes traces d’acide cyanhydrique, un composé toxique pour l’organisme. Cette essence naturelle peut ainsi être utilisée en cuisine et en parfumerie. Dans l’univers des fragrances, cette matière première n’a fait son apparition que tardivement. Elle dévoile une note vanillée, florale et balsamique, qui enchante souvent les compositions orientales.  

Un profil olfactif doux et poudré

En parfumerie, les créateurs ne se lassent pas d’utiliser les notes amandées dans les compositions. Apparues dès les années 1850, ces facettes olfactives ont su s’imposer et se réinventer. L’amande peut s’inviter dans son costume le plus gourmand et sucré. Dans un esprit dragée, macaron ou calisson, le fruit se ressent comme un mélange entre le sucre glace et la poudre d’amande. L’amande amère, quant à elle, apportera à un parfum ce côté frangipane et massepain qui nous met en appétit et nous fait voyager dans notre mémoire olfactive ! Toujours dans la gourmandise, on peut donner à la note amandée un côté  « amaretto » en l’accompagnant de tonalités plus fortes et cuirées.

Dans son plus simple appareil, l’amande développe aussi un aspect floral et poudré. Cela la rend légère et lumineuse pour apporter un souffle très frais et printanier. Les notes amandées servent aussi à composer d’autres accords. Pour créer une note de cerise, dont l’essence n’existe pas naturellement, le parfumeur marie les fruits rouges et les notes amandées. Grâce à ses multiples facettes, l’amande a plus d’un tour dans sa coque pour s’accorder avec de nombreuses formules !

Notre Carrément Belle recette à l’amande

Si vous ne le saviez pas encore, chez Carrément Belle nous sommes de grands gourmands ! Les notes amandées s’invitent donc dans notre Collection dans une fragrance aussi sensuelle que régressive…

vanille est un parfum gourmand aux notes orientales et épicées

Vanille, une eau de parfum gourmande et amandée

Dans l’eau de parfum vanille, l’amande exprime toute sa délicatesse et ses nuances poudrées. Cette composition est indéniablement gourmande, mais elle dévoile aussi des facettes orientales, épicées et même des tonalités plus florales grâce à l’orchidée. Les notes amandées sont recréées ici grâce à la coumarine et à l’héliotropine. Additionné d’une belle dose d’absolue de vanille et d’un généreux caramel coulant, ce parfum s’habille de sensualité mais aussi d’une tendre douceur. À vaporiser sans modération !

Et si vous appréciez la subtilité des notes amandées sur votre peau, nous avons fort à parier que vous les aimerez tout autant dans votre maison grâce à la bougie parfumée.

Aimez-vous sentir des notes amandées dans vos parfums ?


Découvrez les fragrances mentionnées dans cet article

Pack Découverte
Pack Découverte
Testez nos parfums
15€
eau de parfum vanille
vanille
eau de parfum
dès 35€
bougie parfumée vanille
vanille
bougie parfumée
29€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *