Comment entretenir une bougie parfumée ?

Quelques conseils simples pour entretenir votre bougie et en profiter plus longtemps

Quand l’hiver pointe le bout de son nez, l’envie de faire brûler des bougies se fait sentir. Fan d’ambiance parfumée et accro à nos amies de cire ? Aujourd’hui, nous vous expliquons comment entretenir une bougie parfumée. En quelques lignes, découvrez ces quelques gestes simples et rapides pour apprendre à les bichonner et les faire durer encore et encore… Vos bougies parfumées vous le rendront bien !

Nos belles bougies

Pour vous permettre de profiter différemment de vos fragrances préférées, nous avons emprisonné la senteur boisée d’ippi patchouli, la brise marine et fleurie de ïōdé, la sensualité ambrée de so et la délicate gourmandise de vanille dans des bougies douces et intensément parfumées. Dans leur écrin de verre, ces bougies sont à la fois des objets décoratifs et olfactifs qui vous permettront de créer une ambiance chaleureuse dans votre intérieur. Vous chérissez déjà votre parfum, voici donc quelques conseils pratiques et faciles pour entretenir également votre bougie parfumée.

Entretenir une bougie parfumée en 4 étapes

Les bases

Premièrement, sortez délicatement la belle bougie de son emballage cartonné et profitez déjà de son odeur à froid ! Avant de dégainer votre boite d’allumettes et de déclarer votre flamme, pensez à la placer dans une pièce fermée sans courant d’air, sur une surface plane, non fragile et bien entendu non inflammable. Attention, le contenant en verre peut chauffer au bout de quelques heures. Ne risquez donc pas d’abîmer vos belles étagères ou la table du salon ! Tenez-la éloignée des enfants et autres chatons trop curieux. Cela étant dit, place au plaisir : faites craquer une allumette et allumez la mèche en pur coton…

Tout feu, tout flamme 

Pour une première utilisation, laissez brûler votre bougie au moins 1 à 2 heures, jusqu’à ce que toute sa surface soit liquide. C’est le temps qu’il faut pour que la cire puisse fondre jusqu’aux bords du pot. Cela permet d’éviter de créer des « cratères » disgracieux qui feront qu’à la prochaine utilisation, la bougie aura du mal à brûler au-delà de cette délimitation. Vous risqueriez alors de ne pas pouvoir profiter de toute la cire contenue dans le pot. Ensuite, il est préférable de faire brûler sa bougie par séquences de maximum 2 à 3 heures consécutives. Si la bougie brûle trop longtemps, la partie liquide sera trop épaisse et la mèche risque alors de se décentrer et de se noyer.

Vous y voilà : vous êtes confortablement installé au fond de votre canapé sous la chaleur bienveillante de votre plaid moelleux. Votre parfum préféré flotte dans votre maison : c’est le pied, ou plutôt le nez ! N’oubliez pas, il ne faut jamais déplacer votre bougie tant qu’elle est en train de se consumer. Vous risqueriez de vous brûler avec des éclaboussures de cire.

Nos secrets pour être de mèche avec votre bougie

Avez-vous déjà remarqué que parfois les bordures du pot de votre bougie pouvaient noircir et que la mèche formait une petite boule, difficile à rallumer ? Ces petits désagréments sont généralement dus à une mèche trop longue, qui engendre une mauvaise combustion. Pour éviter cela et entretenir une bougie parfumée, il est primordial de prendre soin de sa mèche.

Un conseil important à retenir est de couper et nettoyer la mèche avant chaque utilisation. Pourquoi ? Premièrement pour éviter que la flamme soit trop haute et que votre bougie se consume trop rapidement. Mais également pour éviter les émanations de suie qui peuvent laisser échapper une fumée noire et salir l’intérieur du pot. Quand vous rallumerez votre bougie, ayez le compas dans l’œil et coupez la mèche entre 3 et 5mm de hauteur environ. Vous prolongerez ainsi sa durée de vie.

Le temps des au revoir : bien éteindre sa bougie parfumée

Il est temps d’éteindre votre bougie avant de vous plonger dans une sieste improvisée… De préférence, n’éteignez pas votre bougie en soufflant sur la mèche : privilégiez un éteignoir ou un plongeur à mèche (la pointe d’un couteau fera très bien l’affaire) pour “étouffer” la flamme. Plongez la mèche dans la cire pour l’éteindre avant de la redresser aussitôt : vous éviterez ainsi l’odeur de la fumée et protègerez la mèche en coton. Avant de vous assoupir, pensez à recentrer la mèche au centre du pot si besoin, et veillez à ce qu’elle soit bien droite.

Les dernières gouttes de cire fondent, cette fois c’est sûr votre bougie est bel et bien terminée… Ne soyez pas triste son histoire n’est finie ! Vous pouvez toujours recycler le pot de votre bougie pour lui donner une seconde vie : on vous donne quelques conseils ici. Et si vous avez envie de tout savoir sur les secrets de fabrication de nos carrément belles bougies, rdv par ici ! Sur ce, bonne sieste parfumée et longue vie à votre bougie…


Découvrez les produits cités dans cet articles

Pack Découverte
Pack Découverte
Testez nos parfums
15€
ippi patchouli
bougie parfumée
29€
so
bougie parfumée
29€
vanille
bougie parfumée
29€
ïōdé 
bougie parfumée
29€

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *