Le citron, parfum de fraîcheur

le parfum du citron égaye les fragrances de ses notes fraîches et acidulées

Alors que l’été approche et que les chaleurs sont déjà bien installées, c’est un article tout en fraîcheur que nous vous proposons aujourd’hui. Partons ensemble à la découverte de toutes les nuances du parfum du citron, cet ingrédient emblématique aux notes toniques et acidulées. Son essence hespéridée titille l’odorat pour nous faire voyager entre la Sicile et la Californie… Départ imminent !

Le citron, parfum mythique et ancestral

Les origines du citron

Si sa consommation est répandue dans le monde entier, l’histoire du citron reste encore assez méconnue. Le citron trouverait son origine géographique dans la région du Kashmir. Les premières traces de sa culture remontent à plus de 3000 ans dans cette zone aux confins de L’Inde et de la Chine. L’agrume voyagera ensuite sur la route de la soie jusqu’au Moyen-Orient où les Hébreux apprennent à le cultiver. À l’époque, le fruit n’a pas beaucoup de points communs avec le citron que nous connaissons actuellement. Il ressemble davantage à un cédrat, ce fruit verdâtre à l’écorce cabossée que l’on cultive encore en Corse aujourd’hui. Pour certains, l’agrume que l’on connait bien désormais serait né du croisement entre ce fameux cédrat, un pamplemousse et une orange bigarade.

Les Romains et les Grecs l’intègrent ensuite à leur pharmacopée et à leur alimentation. Quelques siècles plus tard, la civilisation Arabe répandra le précieux fruit en Espagne, au Portugal et au Maghreb. Le citron continuera sa conquête du monde grâce à Christophe Colomb qui l’apportera en République Dominicaine et à Haïti. À la fin du XVème siècle, les portugais implantent des citronniers au Brésil et en Floride, où le fruit prospère toujours de nos jours. À l’heure actuelle, il est cultivé majoritairement en Amérique latine, aux États-Unis et en Italie, notamment en Sicile.

Beau comme un citron !

Le citron a plus d’un tour dans son écorce ! S’il a gagné le cœur (et le nez) du monde entier, c’est parce que ce petit fruit renferme une multitude de propriétés ainsi qu’un goût et un parfum inégalables. Il existe d’ailleurs de nombreuses variétés de citron différentes qui possèdent chacune une acidité plus ou moins prononcée et des saveurs diverses. Le citron jaune est celle qui est la plus répandue et la plus consommée. On pense aussi au citron caviar, ou yuzu ou encore à la Main de Bouddha ou au célèbre citron vert.

Cet agrume est souvent considéré comme un véritable « alicament », c’est-à-dire un aliment qui soigne. Gorgé de vitamine C, cet ingrédient est un remède naturel utilisé depuis des siècles pour soigner les infections et les maux de tête. Puissant antioxydant, son jus purifie la peau et est également un allié de votre digestion. Son essence favoriserait même la créativité de ceux qui la respirent… En bref, le citron a tout bon !

Le citron, de la fleur aux pépins

À l’inverse d’autres végétaux et de nombreux fruits, toutes les parties du citron peuvent être utilisées. En effet, chaque élément du citronnier présente des vertus et des bienfaits intéressants. Les feuilles et les jeunes pousses de l’arbre fruitier peuvent être distillées pour produire une essence de petit-grain citronnier. Cette matière fraîche possède des propriétés relaxantes et dynamisantes. Les délicates fleurs blanches du citronnier peuvent elles aussi être extraites pour obtenir un hydrolat, véritable élixir floral. Le zeste du fruit est largement apprécié des cuisiniers et des fabricants de cosmétiques. Aussi, le jus astringent et la pulpe acidulée dévoilent de nombreuses applications en cuisine comme en phytothérapie. Enfin, les pépins séchés et broyés soulageront les nausées.

L’utilisation du citron en parfumerie

La fraîcheur dans la peau

Comme pour tous les autres agrumes (orange, bergamote, pamplemousse…), l’huile essentielle du citron s’obtient par la méthode de l’expression à froid. Ce procédé mécanique est quasiment exclusivement réservé aux agrumes puisque c’est la seule façon d’obtenir leur précieuse essence. Effectivement, les autres méthodes traditionnelles d’extraction (dont on vous parle ici) ne permettent pas de récupérer l’huile odorante de ces fruits. Celle-ci est en fait contenue dans des glandes, comme des petits sacs, qui se situent au niveau de leur écorce.

L’expression à froid requiert plusieurs étapes. D’abord, le fruit est soigneusement rincé à l’eau. Une fois propre, on récupère le zeste du citron que l’on va broyer puis presser à l’aide d’une grosse presse mécanique. On obtient alors une sorte de jus qui contient l’huile essentielle mais également de l’eau et des « débris ». Ce jus est centrifugé pour séparer l’essence du reste. L’huile ainsi récupérée est alors distillée à la vapeur d’eau pour délivrer de l’huile essentielle de citron. Cette matière première naturelle pourra ainsi être intégrée aux compositions par les parfumeurs.

Le parfum du citron, ça sent quoi ?

Tout comme son goût acidulé, le parfum du citron est tonique et rafraîchissant. Cette note est assimilée à la famille olfactive des hespéridés, dans laquelle on retrouve la plupart des agrumes. Cette essence nous offre des nuances florales et fruitées à la fois. Le parfum du citron est bien sûr acidulé, avec un côté râpeux et sucré. Note de tête par excellence, le citron se dévoile dès les premières minutes d’une fragrance pour ensuite s’évaporer doucement. Ingrédient volatil, il assure généralement un départ frais et montant aux compositions. Il s’agit d’une essence incontournable et indispensable de la palette du parfumeur. Multi-facette, le citron s’accorde avec toutes les formules ou presque, aussi bien féminines que masculines.

Dans les eaux de Cologne oui, mais pas seulement…

Grâce à sa fraîcheur inégalée, le parfum du citron a pendant longtemps été considéré comme un élément de base à la création des eaux de Cologne. Si les nez l’emploient toujours dans ces fragrances rafraîchissantes et dynamisantes, le citron s’est peu à peu démocratisé dans tous types de parfum. On peut alors l’associer à des notes florales pour leur ajouter du peps et de la profondeur. Son huile essentielle se marie également à merveille avec les notes orientales pour diffuser beaucoup de fraîcheur en tête. Par ailleurs, le fruit s’invite dans les accords fougères et boisés et illuminent aussi les parfums chyprés.  

Le parfum du citron & Carrément Belle

Chez Carrément Belle, nous adorons chatouiller votre nez avec une touche d’acidité ! Toutes les nuances du citron s’expriment alors de façon différente dans plusieurs de nos compositions…

enkor est une eau de parfum vivifiante aux senteurs vertes et agrumées

Un sillage acidulé et boisé avec enkor

L’eau de parfum enkor est une fragrance hespéridée jusqu’au bout du nez ! Ici, vous découvrirez le parfum du citron d’Argentine dans toute sa splendeur. Son essence zestée se mélange à la lavande de Bulgarie et au romarin d’Afrique du Nord. Un soupçon de patchouli vient parfaire ce voyage olfactif et réchauffer ce parfum frais… presque givré ! Un coup de fouet agrumé et pétillant où d’autres agrumes sont apaisés par le bois de figuier, à l’ombre duquel on s’offre une sieste parfumée bien méritée…

les notes épicées sont prédominantes dans 555 grâce au poivre, à la cannelle et au girofle

Souffle citronné et mystérieux : 555

Dans une toute autre proposition, le parfum du citron vient rafraîchir les notes fusantes et poudrées de 555. Dans cette eau de parfum mystérieuse, l’essence de citron se découvre en tête. Une sensation agrumée et légèrement sucrée vient alors émoustiller l’odorat. Ensuite, la fraîcheur laisse place à la chaleur des épices et d’une touche poivrée. C’est finalement un sillage plein de sensualité grâce à de l’encens ambré qui s’installe durablement sur votre peau…  

les notes épicées d'alo se trouvent dans les baies roses, qui apportent un vrai coup de fouet olfactif

Bain de fraîcheur avec alõ

Terminons notre voyage citronné par un cocktail à savourer les pieds dans l’eau ! Avec alõ, le parfum du citron agrémente une note de tête hespéridée et frissonnante où se mêlent la puissance du gin et du gingembre. Une fois le nez émoustillé, c’est un cœur marin qui emporte la fragrance vers de nouveaux horizons olfactifs. Maintenant revigoré, vous pourrez tranquillement vous laisser aller dans la chaleur apaisante et fumée d’un vétiver réconfortant à souhait…

Aimez-vous le parfum du citron ?


Découvrez les fragrances mentionnées dans cet article

Pack Découverte
Pack Découverte
Testez nos parfums
15€
eau de parfum alõ
alõ
eau de parfum
dès 35€
eau de parfum 555
555
eau de parfum
dès 35€
eau de parfum enkor
enkor
eau de parfum
dès 35€

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *